Retour haut de page
Les commandants d’unités du groupement de la gendarmerie nationale DIANA se sont réunis pendant deux jours à l’Etat-major, Tranobozaka Antsiranana
Les commandants d’unités du groupement de la gendarmerie nationale DIANA se sont réunis pendant deux jours à l’Etat-major, Tranobozaka Antsiranana

Suivant les axes de la politique générale de l’Etat et du plan national de développement, les directives concernant la sécurité et l’ordre sont transmises au niveau des organes déconcentrés

Les commandants d’unités du groupement de la gendarmerie nationale DIANA se sont réunis pendant deux jours à l’Etat-major, Tranobozaka Antsiranana. L’objectif était de transmettre les directives du Secrétariat d’Etat chargé de la Gendarmerie (SEG) aux commandants d’unité et chefs de services de groupements régionaux.
Dans la même optique, une réunion conduite par le Colonel Tsivahiny Patrick, commandant de la circonscription interrégionale de la gendarmerie pour la province d’Antsiranana se tiendra dans la région SAVA. La réunion au Tranobozaka permettait à ces responsables de la sécurisation de la région DIANA de faire un constat sur la situation actuelle. C’est-à-dire de parler des lacunes et des défaillances (corruption et non respect de la discipline notamment), des mesures à prendre pour les combler et les modalités d’exécution. D’après le Colonel Tsivahiny Patrick, les directives du secrétariat d’Etat chargé de la Gendarmerie nationale sont strictes. Des mesures complémentaires sont adoptées au niveau des circonscriptions selon les contraintes locales. Dans la région DIANA, ce sont les actes de banditisme, les délits commis par les jeunes, le tourisme sexuel, les agressions contre les touristes, les vindictes populaires qui sont à maitriser. Pour la SAVA, les infractions se rapportent au trafic de bois de rose et/ou de cristal et le vol de vanille. La circonscription d’Antsiranana, commandée par le Colonel Tsivahiny Patrick compte 2 487 204 habitants et 685 gendarmes, soit un gendarme pour 3 631 habitants.

■ V.M

Commentaires   

# RE: Gendarmerie nationale : les directives transmises à la base pour la sécurisationANDRIAM 17-03-2015 14:55
un gendarme pour 3 631 habitants si c'est sans les parents, sans le citoyen responsable, sans les acteurs de l'éducation nationale. Un gendarme pour confirmer l'application de la loi du contrat social démocratique républicaine, en référence de l' ouvrage écrit par Jean-Jacques Rousseau, publié en 1762.http://fr. wikipedia.org/w iki/Du_contrat_ social

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021