Retour haut de page
La réhabilitation de la RN6, Ambanja-Antsiranana n’est prévue débuter que vers la moitié 2016
La réhabilitation de la RN6, Ambanja-Antsiranana n’est prévue débuter que vers la moitié 2016

La réhabilitation de la RN6, Ambanja-Antsiranana n’est prévue débuter que vers la moitié 2016. Le ministère des travaux publics et de la météorologie doit avoir à sa disposition 120 millions d’euros pour la réalisation des travaux

Le ministre des travaux publics, Roland Ratsiraka l’a annoncé durant sa visite à Antsiranana en fin de semaine. A son dernier passage à Antsiranana, le Président de la République avait annoncé cette réhabilitation de la RN6 ainsi que celle de la RN5A, mais s’était abstenu d’indiquer la date ou le mois prévu pour le commencement des travaux. L’on sait depuis mai 2014 que l’Union Européenne, la Banque Mondiale, la Banque Arabe de Développement en Afrique, la Banque Africaine pour le Développement financeront les travaux sur les RN6, 2 et 4. Au début du mois de juin, les députés qui ont voté pour la déchéance du Président de la République déclaraient que le financement de l’Union Européenne pour la réhabilitation des routes nationales n’a pas été débloqué car l’exécutif n’a pas fait de demande officielle. A Antsiranana, Roland Ratsiraka réfute cette affirmation des députés. De plus, il soutient que les fonds provenant de l’Union Européenne ne sont pas une dette, mais un don. Les économistes expliquent ce retard - du déblocage du fonds et par la même occasion le retard des travaux - par le manque de confiance de la communauté internationale dans le pouvoir en place faute de stabilité politique. Au niveau des collectivités, les régions et les communes ne peuvent pas compter sur le Fonds d’Entretien Routier (FER) pour la réhabilitation des routes. Les subventions sont suspendues depuis 2009 à cause des arriérés sur l’achat de fuel effectué par la JIRAMA, le FER étant constitué principalement des redevances d’entretien routier prélevées à la pompe lors de la vente de carburant. La JIRAMA ne parvenant pas à payer ses achats de carburant, la compagnie pétrolière concernée a elle aussi cessé de s’acquitter des redevances d’entretien routier. Ces arriérés avoisinent les 100 milliards d’ariary. Pour ce qui est du financement de l’Etat, 85 millions d’ariary seulement sont gérés au niveau de la direction régionale des travaux publics. En attendant la réhabilitation de la route Ambanja-Antsiranana, un entretien est prévu commencer au mois de juillet ou août, selon toujours le ministre des travaux publics. Le montant alloué sera de six milliards d’ariary et « l’entretien concernera les points noirs entre Ambanja et Diego Suarez ». La réhabilitation de la tranche Maromandia-Ambanja a coûté 15 milliards d’ariary.

■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019