Retour haut de page
Les requêtes en disqualification ont été respectivement déposées par le candidat Radomazandry (Leader Fanilo) contre la liste HVM d’Andapa et pour Antsahampano par le candidat du RTM, Tsatsara Roger Jocyo
Les requêtes en disqualification ont été respectivement déposées par le candidat Radomazandry (Leader Fanilo) contre la liste HVM d’Andapa et pour Antsahampano par le candidat du RTM, Tsatsara Roger Jocyo

Deux maires sortants, candidats à leurs propres successions et gagnants provisoires des élections dans leurs localités respectives sont disqualifiés

La raison de la disqualification des deux candidats est assez similaire. Ils ont continué à exercer leurs fonctions de maire malgré leurs candidatures aux élections communales. Les requêtes en disqualification ont été respectivement déposées par le candidat Radomazandry (Leader Fanilo) contre la liste HVM d’Andapa et pour Antsahampano par le candidat du RTM, Tsatsara Roger Jocyo. Jean José, candidat du parti HVM, vainqueur provisoire des élections dans la Commune rurale d’Ankiakabe-nord, district d’Andapa a déposé sa démission, mais n’a pas fait de passation. Cette absence de passation a été attestée par l’adjoint au maire. Tadahy Lucien, candidat maire dans la Commune rurale d’Antsahampano, Antsiranana II n’a pas prouvé qu’il ait démissionné, mais en plus, il a signé l’acte pour le paiement des arriérés de salaires des employés de la Commune durant la campagne électorale. Ce qui est un usage des prérogatives de puissance publique qui influence la décision de l’électeur, conduisant inévitablement au basculement des résultats et la composition du conseil municipal. Tsatsara Roger Jocyo serait donc le maire d’Antsahampano et un anéantissement de 55,02% des voix à Antsahampano où le taux de participation aux élections était de 59,69%. A Ankiakabe-nord, l’écart était un peu plus infime, 722 voix pour la liste HVM contre 629 pour le Leader Fanilo. Néanmoins, la disqualification conduit à réduire aussi à néant le choix de 722 électeurs.
De la même manière et pour le même motif, le HVM avait déposé une requête en disqualification contre Razamany Alphonse (du MMM) à Bemaneviky ouest. Ce dernier n’aurait pas démissionné de sa fonction de maire. Razamany Alphonse lors de l’audience du tribunal administratif du 11 septembre a prouvé qu’il a été suspendu de sa fonction depuis mars et n’a pas été reconduit. La suspension a même fait l’objet d’une prolongation de trois mois suivie de la nomination d’une délégation spéciale. Razamany Alphonse n’est donc pas disqualifié.
Dans la commune rurale de Maevatanàna, district d’Ambanja, l’annulation de deux bureaux de vote (Ankidony et EPP Ambakirano) change le classement. La liste TIM qui était en tête du classement des résultats de la SADIR perd 226 voix et se retrouve au deuxième rang. La liste MAPAR remporte ainsi les élections. Dans cette affaire, ce sont les membres des deux bureaux de vote qui étaient en tort. La raison évoquée dans les requêtes étant notamment la clôture du vote avant l’heure réglementaire.

■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2020