Retour haut de page
18 participants venant de différents entités de la région DIANA avaient répondu présents lors de cet atelier organisé par l’ONG Conservation International (C.I) et la région DIANA afin d’élaborer une réunion d’échange
18 participants venant de différents entités de la région DIANA avaient répondu présents lors de cet atelier organisé par l’ONG Conservation International (C.I) et la région DIANA afin d’élaborer une réunion d’échange

L’environnement est le premier atout de la région DIANA. Pour promouvoir cet atout, un atelier d’intégration régionale était organisé par l’ONG Conservation International et la région DIANA le 10 décembre à l’Hôtel de La Poste

18 participants venant de différents entités de la région DIANA avaient répondu présents lors de cet atelier organisé par l’ONG Conservation International (C.I) et la région DIANA afin d’élaborer une réunion d’échange. Le but est d’intégrer l’approche HSS ou Healthy and Sustainable Society (société saine et durable) dans la région. « Cette approche est une stratégie adoptée par C.I afin d’aider la société pour qu’elle perçoive la conservation de la nature comme un fondement du développement dans le but d’améliorer le bien-être humain. » a expliqué Haingo Rajaofera, directeur de partenariat C.I Antananarivo. Sa présentation a fait entendre que la protection du « capital naturel » (écosystème sain et biodiversité) exige, en premier lieu, la mise en place d’une bonne gouvernance pour ainsi assurer le développement durable. Cette protection va promouvoir les bénéfices offerts par la nature pour l’homme. Ils se reflètent à travers un climat stable, une eau saine, la sécurité alimentaire ainsi que des conditions de vie agréables. « L’idée de cette approche HSS est de mettre en place un système qui assure en même temps la protection de l’environnement et la mise en place d’un développement durable. Elle se base dans des actions de développement qui sont mis en rapport avec l’environnement. La protection de l’environnement ne suffit pas, il faut aussi assurer le bien-être humain. Pour cela, il faut chercher d’autres moyens d’assurer le revenu hebdomadaire, lors des fermetures de la pêche pour ceux qui vivent exclusivement des bienfaits prodigués par celle-ci.» selon Haingo Rajaofera.

Le parc d’Ambodivahibe comme site pilote

Le parc d’Ambodivahibe a été le premier exemple d’application de cette approche. En rapport avec l’évaluation entreprise par C.I en 2006, le parc d’Ambodivahibe a été perçu comme «  exceptionnel ». Ce parc de 39 794 hectares de superficie dont 10% forment le noyau dur ou réserve marine permanente est constitué d’une baie pourvue d’un canal de plus de 200 mètres de profondeur. Ce canal abrite plusieurs espèces marines, de gros poissons ainsi que des coraux pouvant atteindre plus de 4 m de diamètre. Pour protéger cet environnement exceptionnel, des fermetures de pêche pour les espèces abritées ont été entrepris. Néanmoins, pour assurer les revenus quotidiens des pêcheurs C.I leur a proposé d’autres activités : l’élevage de petits ruminants. Pour l’ouverture de la pêche de cette année les résultats ont été encourageants. La pêche a été fructueuse vu que la taille maximale d’un poulpe pêché est de 8 kg. Ce résultat a été le fruit de la fermeture de la pêche qui a permis aux espèces de se développer et de grandir à terme. Pour les années à venir, la C.I pense intégrer cette approche dans toute la région DIANA. En 2016, une extension par la mise en place d’une structure de gestion allant jusqu’à SAVA est à entreprendre. Cela dans le but de faire intégrer cette approche dans le PND ou Plan National de Développement.
■ Raitra

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021