Retour haut de page
Le directeur régional des impôts a soutenu que l’essor du secteur privé favorise la création d’emploi d’où l’importance de cette formalisation des entreprises
Le directeur régional des impôts a soutenu que l’essor du secteur privé favorise la création d’emploi d’où l’importance de cette formalisation des entreprises

Pendant trois jours, les services auxquels les entrepreneurs ont recours pour la formalisation de leurs activités seront réunis sur la Place de l’Indépendance afin d’inciter le plus grand nombre à franchir le pas de l’entrée dans le secteur formel

Les différents services représentés par leurs responsables respectifs dans un communiqué de presse parlent de relance économique de Madagascar, d’offre de services de proximité améliorés au secteur privé et de facilitation de création d’entreprise. Il s’agit de la direction des Impôts, de l’INSTAT, du registre de commerce et des sociétés ainsi que l’organisme d’appui qu’est le PIC, l’EDBM et la Commune Urbaine d’Antsiranana, bénéficiaire des recettes de l’impôt synthétique. L’objectif est en effet, de viser de meilleures recettes fiscales qui passent par la formalisation des entreprises. Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à l’Hôtel de ville dans l’après-midi du 25 mars, le directeur régional des impôts a soutenu que l’essor du secteur privé favorise la création d’emploi d’où l’importance de cette formalisation des entreprises. Les différentes parties sont convaincues que le traitement accéléré des dossiers et le paiement du minimum d’impôt (soit 16 000 ariary pour les premiers déclarants) lors de cette création foraine d’entreprises encourageront les entrepreneurs. Les 4, 5 et 6 avril, les services administratifs seront donc rassemblés en un seul lieu afin d’informer les entrepreneurs et créer sur place les entreprises suivant un circuit de guichet unique. Les entrepreneurs obtiendront sur place les documents tels que carte fiscale/patente, carte statistique, registre de commerce. De part la facilité et la proximité qu’il comporte, l’intérêt du guichet est incontestable. Néanmoins, bon nombre d’opérateurs économiques critiquent et dénoncent des pratiques qui ne les poussent pas (s’ils sont dans l’informel) à cette formalisation et découragent ceux qui sont dans le formel. L’on rapporte notamment le manque de transparence, des redressements fiscaux ou des arriérés dont les opérateurs ne peuvent eux-mêmes expliquer et qu’ils sentent comme « imposés ». Le directeur régional des impôts, Diallo Dimasy affirme que la transparence du système est appliquée et elle ne concerne pas seulement le service des impôts, mais tous les services touchés par la vie des entreprises. « Il y a des réunions régulières avec les contribuables et les standards de service sont mis en place. Les barèmes appliqués sont affichés » rapporte-t-il. « Le système suit l’évolution, ajoute-t-il, les services sont maintenant plus ouverts. Auparavant, il n’y avait même pas de conférence de presse. Les méthodes de travail changent ». Pour ce qui est du redressement fiscal, il explique que comme le système est déclaratif, le service des impôts se base sur la déclaration de l’entrepreneur et effectue un contrôle. « Chaque contrôle n’implique pas forcément un redressement. Pour qu’il n’y ait pas de redressement, il ne faut pas mentir. Il faut faire des déclarations sincères » a-t-il exhorté au cours de cette conférence de presse. Par ailleurs, le directeur régional des impôts a soutenu que des recours existent pour contester les décisions administratives dont la direction de la législation fiscale et du contentieux de la direction générale des Impôts dans la Capitale.
■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2020