Retour haut de page

Lancement du
Le Maire de Diego Suarez, Johary Houssen Alibay est venu assurer de son soutien la naissance de ce projet d’initiative populaire au fort potentiel de développement.

Le quartier de la Dordogne (prononcer « la Dourdon ») est situé l’extrémité nord de la ville, sur le rivage au pied de l’Hôpital Be. Son nom vient de celui d’une épave qui est longtemps resté visible à quelques mètres du bord de l’eau et qui a maintenant disparu.
Francis Cocagnac est un « vazaha » résidant à La Réunion amoureux de Madagascar depuis de nombreuses années. C’est par hasard au cours d’une promenade à la Dordogne qu’il est tombé sur le chantier abandonné du « Pas-que-beau », une barque traditionnelle commencée il y a longtemps et jamais finie. Séduit par la gentillesse et la grande compétence des charpentiers de marine du cru, il a décidé de reprendre ce chantier et de le finir, afin de pouvoir utiliser ensuite ce bateau pour partir à la découverte des habitants des côtes de la région. Il nous a confié que le « Pas-que-beau n’est pas que beau, mais c’est aussi l’occasion d’une formidable rencontre avec les marins, charpentiers, et leur familles qui résident dans ce quartier». De cette rencontre est né le projet d’aller plus loin et d’essayer d’ensemble améliorer les conditions de vie de ces gens à travers une mise en valeur du quartier et la promotion de la qualité du travail de charpente navale qu’il y est effectué.
De là est né le projet de l’Association des Marins Constructeurs de la Dordogne. Cette association est menée grand train par son charismatique président Dédé Razanakolona, figure bien connue et appréciée des marins et plongeurs de la région. Elle se donne comme programme dans un premier temps l’assainissement du quartier avec notamment la mise en place d’un tour de rôle des habitants pour le ramassage des ordures et l’entretiens des écoulements, puis la construction d’un bloc sanitaire collectif. L’objectif suivant sera la construction d’un ponton afin de faciliter les opérations d’embarquement et débarquement de passager sur les bateaux. La Dordogne est en effet un point de départ idéal pour des excursions en mer directement au cœur de la ville. Pour le moment, devant la difficulté d’accès aux bateaux due à l’absence d’un tel ponton et des marées, peu d’excursionnistes (sinon aucun) proposent de passer par là. Ce qui est fort dommage car le cadre est un des plus pittoresque de la ville et est considérablement plus proche des structures d’hébergement touristiques que Ramena. Si l’excursion en Mer d’Emeraude est au même prix qu’au départ de Ramena (60 000 Ar la journée repas compris), il n’y a pas de transfert en 4x4 à assurer ce qui devrait permettre aux tours operators d’offrir une prestation plus compétitive et contribuer ainsi à améliorer la qualité de la destination Diego Suarez. Le quartier mis en valeur et mieux connu des touristes pourrait ainsi devenir un lieu de promenade apprécié pour sa fraicheur et la proximité de la mer (rare à Diego !), ce qui permettrait de mieux faire connaitre la qualité de ses artisans aux compétences reconnues dans toute la région.
La mise à l’eau du « Pas-que-beau » était ainsi l’occasion de faire se rencontrer les différentes bonnes volontés intéressées par projet. Mr le Maire de Diego Suarez, Johary Houssen Alibay, était aux nombre de ceux qui ont répondu « présent » à cet appel. Il nous a confié son enthousiasme pour cette initiative qui s’inscrit parfaitement dans sa démarche de dynamisation des quartiers par l’implication et la responsabilisation des premiers concernés : les habitants eux-mêmes. Il a profité de sa brève allocution pour annoncer la prochaine tenue d’une réunion à la mairie avec les parties prenantes au projet pour formaliser et mettre en œuvre son soutient.
A.M.

Lancement du  

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Lundi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 06h00
ANTSIRANANA 07h55 08h30
ANTANANARIVO 10h30

Tous les horaires

Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2018