Retour haut de page
Les étudiants et enseignants del'IST-D lors du défilé du 26 juin
Les étudiants et enseignants del'IST-D lors du défilé du 26 juin

La filière technologie navale, ouverte cette année 2012 à l'Institut Supérieur de Technologie est certainement l'une des filières les mieux adaptées à la ville d'Antsiranana qui héberge la plus grande et la plus importante société de construction navale de Madagascar, SECREN, qui connaît des difficultés de recrutement

La SECREN elle-même est le partenaire de l'IST dans l'ouverture de cette filière. Tout espoir est permis tant que le savoir est transmis et la relève assurée
L'IST propose trois types de diplômes. Les années d'études sont composées de 60% de cours théoriques et 40% de pratique. Pour les deux départements : industriel et MCS (Management, Commerce et Service), après deux années d'études validées par un mémoire, l'étudiant obtient le DTS ou Diplôme de Technicien Supérieur. Au bout de trois années, le DTSS, Diplôme de Technicien Supérieur Spécialisé et pour le département industriel uniquement, le diplôme d'ingénieur peut être obtenu par les étudiants ayant deux années d'expérience professionnelle et suivant les filières Techniques Avancées de Maintenance et Nouvelles Technologies de l'Électricité.
La devise de l'IST Diego Suarez est « IST-D les filières de l'avenir ». 20 années se sont écoulées après les premières activités pédagogiques débutées en mai 1992. Où en est l'IST Diego, ce qu'il offre correspond-il toujours aux attentes des industriels et des entreprises ? Les réponses du Directeur Général de l'IST-D, le docteur en métallurgie Mr Jeannot.
A Madagascar, on a tendance à comparer les niveaux d'études et de connaissances des étudiants de la capitale à ceux des provinces. Ceux qui ont étudié dans les régions éloignées disent être évincés par les candidats aux concours et aux emplois par ceux d'Antananarivo. Le DG de l'IST-D nous répond « Je suis dans l'enseignement depuis près de 30 ans maintenant et je ne considère pas que les étudiants des autres régions aient un niveau d'études inférieur à celui d'Antananarivo. La différence se situe surtout au nombre de candidats qui est largement supérieur dans la Capitale, c'est donc logique que bon nombre de places soient accordées aux candidats d'Antananarivo. Il faut savoir que parmi eux, il y a des candidats originaires d'autres régions et qui y réussissent. Il y a toujours des étudiants qui brillent parmi d'autres, peu importe leur origine. Et il faut aussi considérer le fait qu'à Antananarivo, beaucoup d'écoles proposent des cours préparatoires aux examens et concours d'entrée de la Fonction Publique. Au niveau des IST Antananarivo et Diego Suarez, les étudiants ont les mêmes niveaux puisqu'ils suivent le même programme »
La Tribune de Diego : Où en est la confiance des parents et des étudiants en l'établissement ?
Dr Jeannot : Le nombre de candidats en première année à l'IST-D a augmenté cette année par rapport à la précédente année universitaire. Les cours à l'Université d'Antsiranana étant souvent interrompus par les grèves. Les étudiants se tournent vers l'IST.
LTdD : Les employeurs sont-ils satisfaits des étudiants et employés formés par l'IST?
Dr Jeannot : L'Institut Supérieur de Technologie a été mis en place avec la Banque Mondiale afin de répondre aux demandes des entreprises et des industries en techniciens, qui sont les intermédiaires dans la chaîne de production entre les ouvriers et les ingénieurs formés par les écoles supérieures publiques. Les stagiaires de l'IST satisfont souvent les entreprises d'accueil et il n'est pas rare que les étudiants soient engagés définitivement au sein de ces entreprises. Ces stagiaires reçoivent un encadrement pédagogique et professionnel, ce qui fait qu'ils sont opérationnels à la fin du stage. Il y a des sociétés, comme la STAR et les opérateurs en téléphonie mobile, qui font appel à nous pour leur recommander des candidats à un emploi.
LTdD : Que projette l'IST pour les 20 années à venir ?
Dr Jeannot : Faire des projets pour les 20 années à venir, est trop vaste surtout que nous évoluons dans un pays en voie de développement. Nous devons aussi tenir compte de l'avancée des nouvelles technologies et de l'influence de la concurrence, si l'on peut parler de concurrence dans ce domaine. Dans un futur proche, l'IST-D poursuivra le développement des filières autour de la téléphonie mobile. Une filière génie civil sera mise en place d'ici deux ans. Et actuellement, nous nous préparons à entrer dans la formation en ligne avec des pays de l'Océan Indien et de l'Afrique par le FOAD ou Formation ouverte à distance. Elle sera ouverte au mois de septembre de cette année.
LTdD : Dans le cadre de la célébration du 20ème anniversaire, quelles sont les activités organisées ?
Dr Jeannot : Des festivités ont été déjà organisées : un culte œcuménique, des rencontres sportives. Danses et théâtre le 15 juin, gala à l'Alliance française le 16 juin. Un marathon aura lieu très prochainement et d'autres festivités sont prévues se tenir au mois de décembre avec la sortie de promotion 2011-2012. Une conférence-débat et des portes ouvertes sont aussi envisagées afin de connaître quelles sont les tendances et les évolutions dans le domaine de l'emploi, quelles sont les attentes des entreprises et des industriels. Les anciens de l'IST seront donc appelés à y participer afin de trouver ensemble quelles sont les améliorations à apporter puisque le monde du travail et les techniques ne cessent d'évoluer.
Notons que l'IST est sous la tutelle pédagogique et technique du Ministère de l'Enseignement Supérieur et sous la tutelle financière du Ministère des Finances et du Budget. L'IST-D compte près de 400 étudiants et 50 personnels enseignants.
■ V.M

Commentaires   

+1 # PUGET Maurice 09-07-2012 09:15
Encore bravo.
Une belle collaboration enseignement-en treprise qui a de l'avenir.
8)

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021