Retour haut de page
Opération reboisement aux Tsingy Rouges
Opération reboisement aux Tsingy Rouges

La région DIANA n'est pas en reste quant à l'ouverture officielle de la campagne de reboisement à Madagascar, qui coïncide à Diego Suarez avec les premières pluies.

La région DIANA et l'Office Régional du Tourisme de Diego Suarez, en partenariat avec le Ministère de l'environnement représenté par sa direction régionale se sont concertés avec les responsables du comité de gestion des Tsingy Rouges pour effectuer un reboisement aux alentours directs de ce site touristique le vendredi 1er février.

Les Tsingy Rouges sont des formations géologiques résultant d'une intense érosion. Véritable catastrophe environnementale qui a su heureusement allier sa gravité à une beauté unique au monde, ces mini châteaux de sables coniques sont maintenant devenus une attraction touristique de renommée internationale. Dégradation vieille d'une trentaine d'années environ, les Tsingy sont maintenant source de revenus pour la commune rurale d'Ankarongana, et les hameaux d'Irodo et Antanandrenitelo.
Bruno Ratovonjanahary, coordinateur du projet d'aménagement et de gestion des Tsingy rouges a affirmé que le reboisement effectué est la réalisation d'une partie du plan de travail annuel 2012. 1 250 arbres issus de pépinières ont ainsi été plantés par les soins des membres de la Jeune Chambre Internationale d'Antsiranana, des employés de la région DIANA, du Ministère de l'Environnement et des Forêts, des étudiants de l'Université Nord Antsiranana ainsi que des villageois d'Irodo et des employés du comité de gestion des Tsingy rouges. Le coordinateur prévoit pour cette année 90% de réussite par rapport aux 70% de l'année dernière, quant au taux de survie des jeunes arbres plantés. Ces plants, des essences autochtones (palissandre, mokotra, mantaly, nemy …) et des arbres fruitiers (citron, corossol, mangue…) ont été produits grâce à des pépinières mises en place sur fonds propres du projet.
Le site des Tsingy rouges reçoit en moyenne 25 visiteurs par jour, repartis dans cinq à six véhicules. Le droit de visite affiché est de 10 000 Ariary par personne pour les étrangers et 5 000 Ariary par personne pour les malgaches.
En terme de reboisement, Simona Arsène, directeur régional de l'environnement et de forêts reste confiant, et réitère que « le reboisement est un devoir pour tout citoyen. Le ministère de l'environnement le coordonne. Trois axes étaient visés aujourd'hui : la protection, le confort des visiteurs, et la conservation ». Il a également affirmé que les pépinières sont prêtes et qu'il faut juste attendre un peu qu'il pleuve suffisamment pour entamer d'autres séances de reboisement. Il a par ailleurs mentionné que le 2 février est la journée mondiale des zones humides, que Madagascar célébrera à sa manière.
Le site des Tsingy rouges est géré par un comité composé de la région DIANA, la DRT (Direction régionale du tourisme), la DREF (Direction régionale de l'environnement et des forêts), l'ORTDS (Office régional du tourisme à Diego Suarez), la commune rurale d'Ankarongana ainsi que le Conseil général du Finistère, qui accorde depuis deux ans un appui technique et financier au comité de gestion pour la protection et la valorisation du site des Tsingy rouges.
■ Luis .K

Commentaires   

# J. REVOL 27-04-2013 23:46
Je suis toujours très sceptique quand on parle de reboisement à Diégo. J'ai travaillé six ans au lycée technique et chaque année nous plantions des centaines d'arbres pour rien ou plutôt pour la télévision car en juillet les herbes faisaient un mètre de haut et les arbrisseaux 15 cm. Et pour nettoyer on brulait tout ! Donc en six ans passés à Diégo des milliers d'arbres ont été plantés et ZERO n'ont poussé ! Il fallait en planter deux ou trois par an et s'en occuper. J'en avais planté quelques-uns, mais certains ont pris des coups de machette et d'autres ont succombé devant les parasites que personnes n'enlevait puis je suis parti... Donc il ne faut pas parler des arbres plantés mais des arbres qui ont atteint 5 ans ; à Diégo avec les chèvres et sans défenses métalliques (qui seraient volées) pour protéger le jeune plant rien ne pousse.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021