Retour haut de page
Empoignade sans pitié au virement de bord pendant les régates Bangra, dans la Baie de Diego Suarez
Empoignade sans pitié au virement de bord pendant les régates Bangra, dans la Baie de Diego Suarez

Suite au succès de la 1ère édition du « RCM Kite Contest », les organisateurs en lien avec la Région DIANA et la Commune Rurale de Ramena préparent d'ores et déjà la 2ème édition qui se tiendra en octobre 2013, lors du Festival Bangra

La compétition de kitesurf « RCM Kite Contest » s'était tenue au mois d'octobre dernier dans la baie des Sakalava. Les organisateurs entendent obtenir la collaboration des opérateurs économiques et des diverses entités du nord pour une deuxième édition, prévue se tenir dans neuf mois.

C'est dans cet objectif que la Région DIANA (en la personne du Directeur du Développement Régional), les représentants de l'Office Régional du Tourisme de Diego Suarez, de l'association des jeunes d'Ankorikihely et des forces de l'ordre, le Maire de Ramena et des représentants de la presse écrite échangeaient leurs points de vue avec les organisateurs dans la salle de réunion de la région. Le but de cet échange est, d'après le DDR, Jaonosy Juslin de faire sortir «les acquis et les contraintes rencontrées lors de la première édition». Ghislain Gaspard, en tant que facilitateur de l'organisation du « RCM Kite Contest » a souligné que la compétition de kitesurf est un projet socio-sportif qui vise à promouvoir le site (la baie des Sakalava) et les jeunes malgaches dans la pratique des sports de glisse et faciliter l'accession de la population malgache aux sports extrêmes. Il a par ailleurs souligné que la sécurité en mer lors de la première compétition était insuffisante, que le défaut de communication s'était également fait ressentir et que le mauvais état de la route a rendu difficile l'accès au site. Toutefois, les retombées économiques de l'événement pour la population locale ont été considérables. Par rapport à la première « RCM Kite Contest », les organisateurs promettent une meilleure organisation, qui cette fois commence 30 semaines en amont du festival Bangra au lieu des... 21 jours d'organisation de la première édition. 
Au niveau national, les problèmes rencontrés par les kitesurfeurs malgaches et les organisateurs sont les mêmes. Lors de la première édition de « RCM Kite Contest », les organisateurs ont fait appel à des moniteurs français brevetés d'Etat et ont eu le concours de la Fédération Française de vol libre et de juges de nationalité malgache pour que la compétition réponde aux normes. Jusqu'à maintenant, malgré le développement des sports de glisse et le « talent » remarquable qu'ont les jeunes malgaches pour les sports nautiques, aucun texte régissant la discipline n'a été adopté et il n'existe pas de fédération regroupant ces sports à Madagascar, en sachant que le windsurf est maintenant affilié à la fédération nationale de voile. Les jeunes malgaches sont par ailleurs freinés par les coûts trop élevés des matériels.

Festival Bangra de Ramena

La deuxième édition de cette compétition de kitesurf entre cette année dans le programme du Festival « Bangra  » organisé par la Commune Rurale de Ramena, et pour lequel le Maire a entamé une démarche de labellisation, comme l'est le festival de la baleine « Tsôla be » de l'île Sainte-Marie. Le bangra (mot swahili qui signifie corde retenant la voile) se tiendra du 9 au 13 octobre 2013. Le bal populaire et fête traditionnelle «Fantsiky lamoty», des régates, du beach soccer, beach rugby sur la plage de Ramena, course de jet ski dans la baie des Français, kitesurf dans la baie des Sakalava et la Mer d'Emeraude sont au programme. Pour clôturer les festivités et pour la remise des trophées et des prix, une beach party aura lieu à la baie des Sakalava le 13 octobre.
Antoine, maire de Ramena a par ailleurs insisté sur le fait que c'est à Ramena que devrait se tenir les fêtes marquant les anniversaires de la découverte de la baie de Diego Suarez. Il a ainsi rappelé que c'est sa commune qui a eu l'initiative de fêter cet anniversaire en 2008 en créant le festival Bangra, mais qu'un an après, la Commune Urbaine d'Antsiranana a organisé le festival Libertalia dans le même objectif. Il a alors soutenu que c'est un atout pour sa commune d'organiser dans une même période la course de régates et la compétition de kitesurf, deux disciplines qui exploitent le varatraza et dont les activités se tiennent dans la même localité.
A 30 semaines de la tenue de ce festival, un comité d'organisation a donc été mis en place pour un déroulement optimal de toutes les activités. Prochaine étape, la recherche de partenaires techniques et financiers.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021