Retour haut de page
L'arrivée de Randraniel Radiaval Dacy, dit Enel, vainqueur du trail de 30 km dans le village d'Ampangorina à Nosy Komba
L'arrivée de Randraniel Radiaval Dacy, dit Enel, vainqueur du trail de 30 km dans le village d'Ampangorina à Nosy Komba

La Maki Run crée la passion, un attachement à Nosy Komba pour son paysage et l’envie de défier encore les hauteurs et descentes de l’Anketsaka

Alors que les seniors et les juniors sont partis des dizaines de minutes auparavant, les enfants du baby run, s’impatientaient sur la ligne de départ. Après un faux départ, une bousculade et quelques chutes (rien de grave), les jeunes coureurs sont partis en trombe. Rares étaient ceux qui portaient des chaussures. La première arrivée chez les filles, Florentine n°10, pieds nus, portait une robe blanche et tous se demandaient comment cette petite fille avait réussi à courir ainsi sur 3 km et arriver tout sourire. Les enfants qui ont couru lors de cette troisième édition habitent dans la montagne. A Antanambe, Antanamompera, Tsarabanja, Ankiriky… et font des kilomètres pour aller à l’EPP (école primaire publique) d’Ampangorina, dans le nord de l’île. À la question « se sont-ils entraînés pour la course ? » un bénévole qui fait partie de l’organisation répond « les enfants ont l’habitude de marcher et courir sur ce trajet ».
La Réunionnaise Fatima Hibon qui était la marraine de cette Maki Run troisième édition entend faire le trail de 2016. « C’est dur, mais j’adore » déclare-t-elle. D’après cette traileuse, 30 km de course à la Réunion comporte 1 500 mètres de dénivelé. Le trail de Nosy Komba présente un dénivelé de 2 500 mètres. « Ce n’est pas la hauteur qui est difficile, ce sont les montées et descentes » explique-t-elle. Hervé Velomirina, coureur nosy béen compte lui aussi renouveler l’expérience « je m’améliore dans le classement, je ferai encore mieux à la prochaine édition » annonce-t-il. Alors qu’il occupait la quinzième place l’année dernière, il est arrivé cinquième pour cette troisième édition sur le trail de 20km.
Le format de course 30 km a été adopté cette année selon Antony Poiron, de Balade malgache organisatrice de la Maki Run « pour intéresser l’extérieur dont Mayotte et la Réunion où le format de course est au dessus de 25 km ». La centaine de participants de cette année proviennent de diverses régions de Madagascar : Antananarivo, Fianarantsoa, Fort-Dauphin, Antsiranana, Nosy Be, des îles voisines (Mayotte, la Réunion) ainsi qu’un coureur du Canada. L’objectif de « Balade malgache » et l’équipe de Maki Run en organisant ce trail est de faire parler de l’île et « impliquer la population dans l’organisation et la compétition ». La population a activement participé et le feed-back des coureurs de l’étranger est prometteur. La quatrième édition s’annonce encore plus compétitive et plus intéressante. Les 3h32 mn de Randraniel Radiaval Dacy, dit Enel est le record à battre pour le trail 30 km homme et les 5h20 mn, chez les dames, de Théoline et Fatima Hibon qui ont franchi la ligne d’arrivée main dans la main.

Classement Maki Run Nosy Komba trail 3ème édition

Femme senior 20 km
# Nom Temps
1 Perrine Tramoni 3h 5mn 12s
2 Claudia Ambihinjara 3h 5mn 54s
3 Charlotte Dupuis 3h 28mn 35s
Homme senior 20 km
# Nom Temps
1 Jean Eric 2h 16mn 20s
2 Patrick Limbazara 2h 25mn 41s
3 Jao Aliasy 2h 26mn 20s
Femme senior 30 km
# Nom Temps
1 Ex aequo Théoline et Fatima Hibon 3h 5mn 12s
2 Estelle Carret 5h 59mn 41s
3 Ex aequo Berthine et Sandrine Anjara 6h 20mn 2s
Femme senior 20 km
# Nom Temps
1 Randraniel Radiaval Dacy 3h 32mn
2 Jean Frédéric 3h 44mn 6s
3 Mahatana Diomy 4h 3mn 44s
■ V.M

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019