Retour haut de page

Championnats nationaux de handball de Madagascar à Diego Suarez
Ce sont plus de 300 athlètes de haut niveau venus de tout le pays qui ont investi la capitale du Nord Madagascar pour participer aux championnats nationaux de handball. Et c’est dans un gymnase rempli de supporters que se sont jouées ce dimanche les finales, démontrant l’intérêt du public de Diego pour cet événement de portée nationale.

Neuf formations masculines et cinq féminines ont participé du 26 septembre au 2 octobre aux championnats nationaux de handball à Antsiranana. Originaires des Régions d’Analamanga, Atsinanana, Atsimo Andrefana, Boeny et de la DIANA, plus de trois cent athlètes ont offert aux supporters venus nombreux le spectacle d’un sport pratiqué à son meilleur niveau dans une ambiance de fair play général émaillé toutefois de petits incidents.

Organisé par la Fédération Malagasy de Handball, le championnat de Madagascar de handball a débuté ce lundi 26 septembre par un défilé à travers la ville partant de Place Foch pour rejoindre le gymnase couvert. Animé par la fanfare militaire, toutes les équipes participantes y ont pris part. S’en est suivie une cérémonie d’ouverture au gymnase en présence des autorités régionales, locales, fédérales et sportives.

Chez les dames, cinq équipes dont deux de la région DIANA. Trois régions sur vingt deux étaient représentées (DIANA, Boeny, Analamanga). Chez les hommes neuf équipes dont quatre de la DIANA. Cinq régions sur vingt deux sont représentées (DIANA, Atsinana, Atsimo-Andrefana, Analamanga, Boeny). Les favoris étaient l’ASCO de Tuléar, le COSMOS Secren et ASZA de Diego, ASTT de Tamatave et ASSM de Tananarive.
Suite au tirage au sort qui s'est déroulé au Palais des Sports de Mahamasina, les neuf équipes hommes ont été réparties en deux groupes, alors que les dames ont disputé la phase éliminatoire au sein d'une poule unique. Les matchs de poules se sont espacés sur la durée de la semaine et les phases finales ont débuté samedi matin pour s’achever dimanche soir dans un gymnase comble et joyeusement animé, notamment par une dynamique équipe de jeunes « Pom-pom girls ».

Le Sporting et l’AS St Michel prêts à en découdre
Le Sporting et l’AS St Michel
prêts à en découdre
Des tribunes pleines à craquer pour les finales
Des tribunes pleines à craquer
pour les finales

Chez les femmes, ce sont finalement les équipes du 3FB et de l’AS St Michel, éternelles rivales, toutes deux d’Analamanga, qui se sont opposées pour le titre et après un match d’un bon niveau, c’est le 3FB qui a remporté pour la 3ème fois le titre sur un score de 22 à 15 (10-4 à la mi-temps). Ce qui vaut à ce club de remporter définitivement ce trophée grâce à ces trois victoires successives, et ce malgré sa défaite 20-21 contre cette même équipe pendant les phases éliminatoires. Le COSPN de Boeny termine 3ème après sa victoire 23-21 en petite finale contre le Standard de la DIANA. Un seul incident a été à déplorer pendant ce championnat, à savoir l’attitude peu fair play de l’équipe du COSPN qui en est venue aux mains lors du match qui l’opposait au Sporting. Les supporters de l’équipe sont descendus sur le terrain et le match a du être interrompu.

Chez les hommes, si les phases éliminatoires ont été survolées par les équipes de Zanak'Avaratra et l'AS St Michel, les demi finales ont été rudes, particulièrement pour le Zanak’Avaratra qui, déçu de sa défaite en demi finale a refusé de jouer sa petite finale, offrant à l’ASCO la troisième place sur un forfait. Notons que les joueurs du Zanak’Avaratra ont fait une très mauvaise impression en revenant perturber le match amical entre l’ASCO et le COSPN joué en place du match qu’ils ont refusé de jouer et se sont fait remarquer en fumant des cigarettes et buvant des canettes de bière tout en manifestant bruyamment leur mécontentement depuis les gradins, ce qui a obligé le speaker à leur signifier un rappel à l’ordre.
Le 3FB oppose un mur infranchissable aux joueuses de l’AS St Michel
Le 3FB oppose un mur infranchissable aux joueuses de l’AS St Michel
Les joueuses du 3FB savourent leur victoire
Les joueuses du 3FB savourent
leur victoire


La finale homme a démarré très fort avec un premier but de l’AS St Michel à la 30ème seconde et un second du Sporting à la 59ème seconde. Le ton était donné d’entrée de jeu et malgré une belle résistance, le jeu défensif individuel du Sporting a vite montré ses limites face à une AS St Michel d’une mobilité et une rapidité de contre attaque imparable.
Cette équipe semble promise à un brillant avenir et son entraineur, Fidèle Razafintsalama entend bien continuer sur cette lancée et remporter le titre de l’Océan Indien au cours des rencontres qui se dérouleront fin octobre à Mayotte.

DATE POULE SEXE MATCH RESULTAT OBSERVATIONS
J6 SAM 01/10 U F 3FB COSPN 29 15 1ère demi-finale
B/A M ASSM ASCO 29 27 1ère demi-finale
U F ASSM Standard 28 16 2èmedemi-finale
A/B M Sporting ASZA 25 23 2èmedemi-finale
J7 DIM 02/10 F COSPN Standard 23 21 Petite finale
M ASCO ASZA - - forfait de ASZA
F ASSM 3FB 15 22 Finale
M ASSM Sporting 38 31 Finale

 

Le N°27 de l’AS St Michel a dominé ce championnat
Le N°27 de l’AS St Michel
a dominé ce championnat


Commentaires   

+2 # Guest 06-10-2011 09:29
Bonjour, je suis joueur de l'As St Michel et vous remercie dans un premier temps de ce bel article sur cette compétition nationale.
Je profite de vous écrire pour vous demander si vous pourriez m'envoyer sur mon mail les photos que vous auriez pris pendant les finales dames et hommes de St Michel.
Merci d'avance et amitiés sportives.

Johann (joueur #23)

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021