Retour haut de page

3ième édition du Marathon de Diego Suarez
Une édition à la participation en hausse mais mise en danger par la défection de la police en charge de la sécurisation du parcours

Ce sont près de soixante dix athlètes qui se sont élancés au petit matin, ce dimanche 25 septembre, pour courir la 3ème édition du Marathon et Semi-Marathon de Diego Suarez.
L’organisation tire un bilan plutôt positif de cette édition qui avec la participation en hausse de coureurs venus de l’extérieur confirme sa vocation internationale.

3ième édition du Marathon de Diego Suarez
3ième édition du Marathon de Diego Suarez
3ième édition du Marathon de Diego Suarez
3ième édition du Marathon de Diego Suarez
3ième édition du Marathon de Diego Suarez
3ième édition du Marathon de Diego Suarez

L’effectif à progressé de 20% par rapport à celui de la précédente édition, tant pour le Semi Marathon que pour le Marathon. La progression la plus importante est celle des coureurs venus de l’extérieur, notamment de l’île de La Réunion et de France qui n’étaient pas moins de trente cinq. La barre des cent participants, objectif de l’organisation, est maintenant toute proche et elle sera certainement franchie lors de la 4ème édition.
De l’avis général, l’organisation est maintenant bien rodée. Seul bémol, la distance mesurée du Marathon à dépassé la marque de 800 m, ce qui disqualifie ce parcours pour un classement international et sera donc impérativement à revoir pour l’année prochaine.
L’organisation a tenu à chaudement féliciter les partenaires et bénévoles dont l’implication dans la préparation et le déroulement de cette épreuve ont été exemplaires.
L’organisateur est en revanche très remonté contre la Police Nationale qui s’était engagée à prendre en charge la sécurisation de la partie la plus critique du parcours -le passage au milieu du marché et en centre ville- et qui n’a pas respecté sont contrat. Il semblerait que ce soit un problème de primes et de qui devait les verser qui soit à l’origine de cette défection, surprenante de la part d’une organisation en charge de la sécurité publique.
L’organisation a du pallier à la défaillance de celle-ci dans un délai très court pour éviter qu’un accident ne se produise, ce qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques à la fois pour les coureurs, l’organisation, mais également pour la Police Nationale.

Du coté des performances le constat est plutôt décevant puisqu’aucun record n’a été battu cette année, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes. Soulignons tout de même les belles victoires de nos athlètes locaux à la fois dans le Semi Marathon et dans le Marathon : quatre des six places de podiums reviennent en effet à des malgaches.
Les organisateurs adressent aussi un grand bravo aussi à leurs partenaires privés ou institutionnels ainsi qu’aux sponsors qui ont permis à beaucoup de coureurs de participer en prenant en charge leurs frais d’inscription. Citons notamment l’Alliance Française ou le Grand Hôtel. Esperons qu’ils feront des émules qui suivront cet exemple pour l’année prochaine car trop de coureurs locaux n’ont pas pu s’inscrire et courir faute de moyens financiers adéquats.
De l’avis général, presse et coureurs, ce Marathon est promis à un bel avenir. Le cadre magnifique de la 2ème plus belle baie du monde, la région à découvrir et la ville riche de son histoire sont des avantages certains pour inciter toujours plus d’athlètes internationaux et nationaux à venir participer à cette épreuve qui devrait rapidement devenir un classique de la discipline. C’est l’implication des acteurs locaux qui rendra possible cette progression à travers l’organisation des prochaines éditions de cette épreuve.
Notons que le Marathon de cette année a fait l’objet d’une belle couverture médiatique puisqu’en plus de la couverture locale assurée par votre journal La Tribune de Diego, TVM et RTA avaient envoyé des équipes, ainsi que RFO Télé et le Quotidien venus de La Réunion, assurant ainsi un rayonnement dans tout l’Océan Indien et une belle promotion pour la ville de Diego Suarez.
■ JMD

 

Classement du Marathon de Diego Suarez 2011 

Clas. Dos. Nom Prénom Cat. Temps
1 113 Nicolas Zafy H S 3h14
2 121 Vaitilingom Philippe H 1 3h15
3 116 Razanakolona Augustin H S 3H25
4 119 Sylvain Lohavelo H V1 3H27
5 104 Touneji Jimmy H S 3H37
6 125 Vee Jean Pierre H V2 3H40
7 118 Razafibeso Stanislas H S 3H58
8 114 Rasoa Estrine F S 3h58
9 120 Monloup Christophe H V1 3h59
10 112 Robizra Caylaelange H S 4h00
11 117 Ratiamanantsoa Arélien H S 4h13
12 109 Ingrad Johny H S 4h14
13 107 Peterson Steve H V1 4h29
14 128 Hortensia volona F S 4h33
15 130 Jaozandry Adera H S 4h33
16 115 Rasoamasy Diauphine F S 4h41
17 122 Recrosio Cathy F V1 4h50
18 123 Holzapfel Guillaume H V1 4h50
19 124 Berger Jean Pierre H V1 4h50
20 127 Betonbo Armand H S 5H00
21 103 Veidig Christian H V2 5h08
22 102 Ryckebusch Marc H V3 5h37
23 111 Bassat Isabelle F S 5h53
24 105 Volat Eric H V1 5h53
25 129 Davis John H V2 5h59

Classement du Semi Marathon de Diego Suarez 2011 

Clas. Dos. Nom Prénom Cat. Temps
1 29 Randrianason Fabien H S 1 h 18
2 5 Chadly   H S 1 h20
3 36 Prianon Jean-Louis H V2 1 h 24
4 17 Mahatana Diomy H S 1 h 25
5 18 Rasemdranirainy Zanakanirina H S 1 h 25
6 40 Frederic Jean-Paul H S 1 h 25
7 30 Mondon Jean-François H V1 1 h 28
8 19 Ian Jean Claude H V1 1 h 30
9 37 Balbine Albert H V1 1 h 31
10 35 Metro Jean François H V1 1 h 36
11 7 Valson Pierre H S 1 h 37
12 38 Payet Ludo H V2 1 h 39
13 34 Metro Rémy H V1 1 h 41
14 20 Rama Arachard H V2 1 h 42
15 23 Pichard Vincent H S 1 h 42
16 8 Mahasa Piere H V2 1 h 45
17 12 Rondra Jean de Dieu H S 1 h 46
18 16 Rabiamty Harmazy F S 1 h 49
19 3 Fahouzia Florence F S 1 h 51
20 10 Randriananarasana Fredo H S 1 h 53
21 28 Christian Marie Claude H S 1 h 54
22 4 Rakotoniaina Florent H V1 1 h 55
23 33 Moutama Aimé H S 1 h 55
24 1 Urvois Jean Pierre H V1 1 h 56
25 41 Ramanantena Elysé Yves H S 1 h 59
26 13 Ravololonirina Mirielle F S 2 h 02
27 24 Jean Yves Jaozara H S 2 h 02
28 14 Razafinirima Hortence F S 2 h 02
29 2 Volasoa Velo H S 2 h 05
30 31 Perrollet Hervé H V2 2 h 09
31 15 Razafimdrasoatiny Olivia F S 2 h 09
32 9 Zaka Ruffin Raymond H S 2 h 12
33 25 Todiarivo Ratisbonne F J 2 h15
34 21 Razafimahefa Tsivalalaina H S 2 h 19
35 11 Mamizafy Zita F S 2 h 26
36 39 Tsivery Marie Gilbertina F S 2 h 28
37 32 Gabiou Dominique H V2 2 h 29
38 26 Bicolo Jean Pierre H S 2 h 34
39 27 Petrano Jean-Claude H V1 2 h 37
40 43 Gilda Zoanjara F S 3 h 20
41 22 Rakotonirina Jean H V3 3 h 41


Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2021