Retour haut de page
 Le basket même si c’est un sport remarquable n’a pas encore la place qu’il mérite à Diego Suarez
Le basket même si c’est un sport remarquable n’a pas encore la place qu’il mérite à Diego Suarez

Que vient-il à l’esprit si les mots « sport », «  grande taille », « élégance », «  montée d’adrénaline » et « dunk » sont mis ensemble ? Le Basket bien sur ! Il est à la fois un sport d’endurance et de précision demandant un parfait jeu d’équipe. Mais selon deux arbitres fanas de ce sport, en cette année 2014, les basketteurs ont le blues.

Le basket même si c’est un sport remarquable n’a pas la place qu’il mérite à Diego Suarez. En cause, le manque de financement en premier lieu.

En effet, les grandes entreprises ne se préoccupent plus du basket. Leurs équipes ne participent plus aux compétitions et certaines ont même été dissoutes. Le problème étant le budget pour les déplacements, la nourriture et l’hébergement des équipes qui s’avère coûter cher à ces entreprises. L’équipe de basket de Pêche et Froid en est un exemple : elle ne joue plus dans les matchs régionaux faute de budget de déplacement.
Actuellement nous comptons quatre équipes en deuxième division, alors qu’il y en avait 15 il y a quelques années. Pour les U16, il ne reste que cinq équipes. Cette situation est « désolante » selon Monsieur Bruno , arbitre de basket. Et s’il y a moins d’équipes, il y a moins d’occasions pour les jeunes d’en faire partie et de se révéler selon Monsieur Mondo, un ancien arbitre de basket depuis 1986
Les arbitres de Diego ont suivit une formation en arbitrage qui a débuté ce janvier et qui durera trois mois, les examens, eux, auront lieu d’ici la fin du mois. Lors de cette formation, les arbitres ont approfondi leurs connaissances sur les techniques sous la direction du Président de l’association des arbitres de Diego.
Mais ces arbitres sont unanimes : sans une plus grande implication des sponsors privés et institutionnels, le basket à Diego Suarez risque de stagner et de perdre tout intérêt aux yeux des jeunes, alors qu’il pourrait être un puissant moyen de canaliser leur énergie et faire éclore des talents méconnus.

■ H.N

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019