Retour haut de page
Le but de cette réunion était de discuter des lois qui vont être appliquées pour faire face aux vols de zébus dans la DIANA
Le but de cette réunion était de discuter des lois qui vont être appliquées pour faire face aux vols de zébus dans la DIANA

Une réunion a été organisée à Mahavanona, Antsiranana II pour une meilleure organisation de la filière zébu. Des dispositions ont été prises pour maîtriser les transactions illicites

Le but de cette réunion était de discuter des lois qui vont être appliquées pour faire face aux vols de zébus dans cette région. Beaucoup d’éleveurs de Diego Suarez II sont victimes, d'une part, du désossement des zébus qui sont tués dans les coins isolés, et d'autre part, des vols qui aboutissent à Vohémar. 61 zébus ont été saisis dans les régions de Maronokotra et Andrafikony de Vohémar. Les 16 vols de bêtes relatés, parmi les 61 disparues concernent les districts de Diego II et d'Ambilobe. Les propriétaires ne se sont pas encore fait connaître jusqu’à maintenant. Face à ce problème, l'application des lois concernant les bovidés a été rappelée lors de cette réunion. Par ailleurs, les révisions des arrêtés régionaux de bovidés s’imposent. Les acquéreurs de zébus (agences ou bouchers) doivent exiger des vendeurs qu’ils disposent de livret d’éleveurs justifiant que les zébus leur appartiennent. Ils doivent avoir en leur possession une fiche individuelle de bovidé ou FIB. Le boucher ne peut faire son achat qu'auprès du marché de zébus. Par exception, cette règle ne s’applique pas à ceux qui achètent un zébu pour l’exécution d’un rite traditionnel (joro) ou pour les funérailles. Les bouchers doivent avoir une carte professionnelle. De plus, il est strictement interdit aux vendeurs de viande ambulants de vendre des produits qui ne sont pas approuvés par le responsable de l'abattoir. Tous les zébus doivent être abattus à l'abattoir. En ce qui concerne les conducteurs de troupeaux de zébus, ils doivent avoir une carte professionnelle. Les déplacements ou circulation de troupeaux sont autorisés jusqu'à 17h. Lors d'un changement de région, les troupeaux doivent emprunter la route nationale 6. Ceci afin de faciliter les contrôles et pour sécuriser le déplacement.
Les bêtes ne peuvent être déplacées sans le consentement du chef de district qui est matérialisé par un accord écrit par le chef Fokontany. De plus, devront être informées de ces déplacements le commandement de regroupement de la gendarmerie et le vétérinaire. Un intermédiaire qui va remplacer le boucher en cas d'achat doit avoir également un papier justificatif indiquant qu’il remplace le titulaire. Selon les constatations qui ont été faites lors de cette réunion, le vol de zébu dans la région est lié à la recrudescence des vols de zébus dans tout Madagascar et un manque d'éducation des populations. Pour les trois communes : Anivorano, Sadjoavato et Antsakoabe, en attendant que leur marché d'achat de bovidés sur pieds soit mis en place, le commerce se fait au marché provisoire d’Anivorano.
Précisions ont été faites sur les responsabilités des personnes citées au niveau de la procédure. Leurs défaillances ou la défaillance d’un de ces responsables provoquera, en effet, le désordre. Il s’agit notamment du chef de district, du chef fokontany, du commandement de groupement de la gendarmerie nationale, des vétérinaires. L’objectif de ces dispositions étant de mettre un terme aux vols de zébus et aux déplacement illicites des troupeaux.
La réunion a été organisée le 26 août en présence du vice-président du sénat, du préfet d'Antsiranana, du chef de district, du responsable du groupement de la gendarmerie, un représentant de la police, le délégué d'arrondissement, le maire représentant les communes de la ceinture d'Ambre, des commandants de compagnie de la gendarmerie des régions concernées et des chefs Fokontany.
■ Angéline C.

Vous devez être connectés pour pouvoir écrire un commentaire

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2019