Retour haut de page

En 1898, la France décide de créer à Diego Suarez un point d'appui pour la flotte de l'Océan Indien. Par arrêté du 13 mars 1900, la province est érigée en « Territoire Militaire », sous le commandement du Colonel Joffre. En cinq ans, la baie est transformée en un immense camp retranché présentant deux fronts : face à la mer et face à la terre.

La batterie de rupture du Cap Miné
Vue d'Antsirane vers 1890
Vue d'Antsirane vers 1890

La marine française du XIXème siècle a pour ambition de rattraper son retard sur la Royal Navy anglaise qui dispose de bases navales un peu partout dans le monde. Quand, par le traité de 1885, la France obtient le droit de faire à Diego Suarez « des installations à sa convenance », la nécessité de fortifier la baie de Diego Suarez s'impose comme une évidence, mais ne vas pas aller sans heurts avec le gouvernement Merina...

Bases navales britanniques et françaises en 1914 et leur rayon d'action
Bases navales britanniques et françaises en 1914 et leur rayon d'action

Encore mal connue des Européens, Madagascar au XIXéme s'ouvre peu à peu au reste du monde. Mais le développement rapide des échanges commerciaux mondiaux va lui donner une importance dans le « Grand Jeu » de géostratégie auquel s'adonnent les nations commerçantes qui va lui valoir bientôt de perdre son indépendance.

Le phare du Cap d'Ambre
Le phare du Cap d'Ambre

Pointe extrême de l'île deMadagascar terminée par un cap qui a fait trembler les plus hardis marins, la presqu'île d'Ambre a longtemps été une région quasi mythique de rêves, de terreurs ...et de fascination.

Carte postale truquée montrant un crocrodile devant l'entrée des gorges de l'Ankarana
Carte postale truquée montrant un crocrodile devant l'entrée des gorges de l'Ankarana

Par Alphonse Mortages, 1924

Cet article, paru dans la Gazette du Nord du 25 juillet 1924 a été écrit par Alphonse Mortages, le célèbre bâtisseur de l'Hôtel des Mines, personnalité mythique et chaleureuse du Diego Suarez d'il y a 100 ans dont nous raconterons la vie aventureuse -digne d'un roman ou d'un film- dans un article à venir. ■ S.Reutt

Locomotive type « La Mignone » du chemin de fer Diego Suarez - le Camp d'Ambre
Locomotive type « La Mignone » du chemin de fer Diego Suarez - le Camp d'Ambre

Il ya eu un chemin de fer à Diego Suarez...Et même plusieurs voies ferrées...Oh, pas très grosses, rien à voir avec un TGV ou même un train de banlieue. Les antsiranais le savent bien qui ont vu s'évanouir, au fil des années, à destination de quelconques pays d'Asie gourmands en ferraille, des km de rails, de plaques tournantes...et même de locomotives! (Deuxième partie)

Embarquement avant le départ de la postale
Embarquement avant le départ de la postale

Il y a eu un chemin de fer à Diego Suarez...Et même plusieurs voies ferrées...Oh, pas très grosses, rien à voir avec un TGV ou même un train de banlieue. Les antsiranais le savent bien qui ont vu s'évanouir, au fil des années, à destination de quelconques pays d'Asie gourmands en ferraille, des km de rails, de plaques tournantes...et même de locomotives!

Réverbère dans la Rue Colbert
Réverbère dans la Rue Colbert

Avec le manque d'eau et la cherté du riz, l'éclairage de la ville a, depuis longtemps, été un problème majeur pour les habitants de Diego Suarez.

L'Hôpital Be dans les années 20'
L'Hôpital Be dans les années 20'

Dès l'occupation de Diego Suarez et avant même de commencer les constructions militaires, les français se sont préoccupés des installations de santé dans un pays qui avait mauvaise réputation à ce sujet, notamment en ce qui concernait les risques de malaria, comme l'on nommait alors le paludisme.

Un Potez 63, l'avion multi roles de l'aviation française à la veille du second conflit mondial.
Un Potez 63, l'avion multi roles de l'aviation française à la veille du second conflit mondial.

Si les Tananariviens avaient eu la chance de voir pour la première fois un « plus lourd que l'air » survoler (très brièvement!) leur ville dès 1911, les Antsiranais, eux, durent attendre 20 ans de plus pour voir des ailes dans le ciel de Diego Suarez.

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2022