Retour haut de page
La rue Colbert au début du XXème siécle
La rue Colbert au début du XXème siécle

Entre 1900 et 1905, Diego Suarez devient, sous la direction du colonel Joffre, une véritable place forte. Et Antsiranana, où vont être concentrées presque toutes les activités civiles et surtout militaires, connaît un développement considérable. Comme le constate d'Anfreville de la Salle en 1902 : « Elle a déjà les allures d'une ville ». Qu'en est-il dans les faits ?

La « Direction de l’Intérieur » de Diego Suarez
La « Direction de l’Intérieur » de Diego Suarez

Ville nouvelle, destinée à assurer la présence française dans l’Océan Indien, Antsirane a été créée par les militaires pour les militaires. Comme le dit le géographe Rossi: « La construction de la ville a donc été dictée uniquement par des considérations stratégiques ». Cependant, l’activité économique engendrée par la présence de l’Armée va attirer une population civile qui ne fera que croître avec la colonisation de tout le pays en 1895.

Vue de la ville basse à la fin du XIXème siécle depuis l’actuelle place Joffre. Ce quartier est maintenant occupé par l’usine de la PFOI
Vue de la ville basse à la fin du XIXème siécle depuis l’actuelle place Joffre. Ce quartier est maintenant occupé par l’usine de la PFOI

Diego Suarez est la seule grande ville de Madagascar créée au XIXème siècle. En effet, quand les Français s'installent à Diego Suarez, en vertu du traité de 1885, Antsirane n'est qu'un petit village de quelques cases.

Carte de la Baie de Diego Suarez établie par le Dr Bernier en 1834
Carte de la Baie de Diego Suarez établie par le Dr Bernier en 1834

Nous savons peu de choses sur la région de Diego Suarez avant l'occupation française de 1885. Les premières données géographiques précises concernent essentiellement la baie et furent établies entre 1820 et 1833 par les repérages des missions hydrographiques anglaises ou françaises (expédition anglaise d’Owen en 1824 et exploration de la Corvette française La Nièvre en 1832). Une description un peu plus détaillée des rares habitants de la contrée nous a été donnée par Leguevel de Lacombe qui, accompagnant les troupes merina, visita les abords de la baie entre 1823 et 1830. Un récit moins connu, dont nous vous présenterons quelques éléments aujourd'hui, est celui du Dr Bernier qui visita la région en 1834

« Sur la route du Camp d’Ambre »
« Sur la route du Camp d’Ambre »

Nous l’avons vu dans les articles précédents: les incursions humaines dans la Montagne d’Ambre furent d’abord assez timides. En dehors de quelques savants qui approchèrent ses lisières et de quelques prospecteurs vite découragés, la Montagne resta un temps protégée par les difficultés que présentaient son accès. Mais , avec l’installation des français à Diego Suarez, l’exploitation de la Montagne ne tarda pas à gagner du terrain.

Cascade sur la Rivière des Caïmans
Cascade sur la Rivière des Caïmans

2ème partie : A la conquête de l'Eldorado - La montagne d'Ambre fut longtemps inaccessible... ce qui contribua, aux yeux des colonisateurs à la parer de tous les mirages.

Bataillon d’Infanterie Coloniale au bord du Petit Lac, dans la Montagne d’Ambre
Bataillon d’Infanterie Coloniale au bord du Petit Lac, dans la Montagne d’Ambre

Protégée par les difficultés que présentait son accès, la Montagne d'Ambre fut longtemps entourée de mystères et de « fady ». Presque inaccessible, noyée dans les nuages, couverte de forêts inexplorées, à la fois proche et lointaine (jusqu'à ce qu'une piste permette d'y accéder), elle représentait pour Diégo la fraîcheur et la verdure auxquelles aspirait une population qui manquait d'eau et d'arbres.

La « Route des placers », actuelle RN6, vue au niveau de Mahagaga
La « Route des placers », actuelle RN6, vue au niveau de Mahagaga

Quand les français s’installent à Diego Suarez, en 1885, le nouveau territoire n’est pratiquement accessible que par la mer. Pendant plus d’un siècle, l’économie de Diego Suarez souffrira du manque de routes susceptibles de la mettre en contact avec le reste de l’île. De nombreux projets sont élaborés, peu seront mis en oeuvre...

Quelques Unes des journaux de Diego Suarez au siècle dernier
Quelques Unes des journaux de Diego Suarez au siècle dernier

La Tribune de Diego Suarez est, à ma connaissance, le seul journal d'informations locales de Madagascar. Et, pendant longtemps, les lecteurs de Diego Suarez ont dû attendre les journaux Tananariviens pour connaître les nouvelles... qui n'étaient pas toujours (pas souvent!) celles de leur ville ou de leur région. Pourtant, il n'en a pas toujours été ainsi et, très peu d'années après sa naissance, la ville d'Antsirane a eu ses propres journaux...

Diego Immo

    Météo

  • Dimanche
    26 Fevrier
    Risque d'orage
    Max : °
    Min : 23°
    Vent : (0°) - 0km/h
  • Lundi
    27 Fevrier
    Orage
    Max : 30°
    Min : 22°
    Vent : ESE (108°) - 11km/h
  • Mardi
    28 Fevrier
    Risque d'orage
    Max : 31°
    Min : 23°
    Vent : ESE (115°) - 14km/h
  • Mercredi
    1 Mars
    Orage
    Max : 31°
    Min : 23°
    Vent : SSE (151°) - 13km/h

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

 Recherche commerciaux (H/F)

BRICODIS Antsiranana recherche : Commerciaux (H/F) Expérience exigée Disponibles pour des déplacements dans le Nord CV à déposer au magasin (en...

 A vendre Hyundai H200

Hyundai H200, turbo intercooler, occasion de Belgique, modèle n°1,12 plcs

 Achète télé

neuve ou occasion très bon état payé en Ariary

 Recherche location commerce

bonjour,je suis a la recherche d'un bar a louer avec minimum oune terasse a diego!je me deplace de france sur diego le 12fevrier2017 jusque...

 VENDRE UNE MAISON CITE BTM

Charmante Maison sur un Terrain de 700m2 2chambres avec un grand salon - cuisine équipé 2garages PRIX INTERESSANTS

 PROPRIETE A VENDRE

Magnifique villa sur un Terrain de 20.000 m2 Titré Borné, sis Ankorihely sur la route de Ramena, Vue Pain de Sucre. Prix à discuter

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°178 en PDF
N°178
Semaines du 15 au 28 février 2017
Télécharger
La Une : Finances publiques : Que devient l’argent public ?
Responsabilité numérique : Entre laisser-faire, laisser-aller et punition
Les premières années de Diego Suarez - Faire du tourisme à Diego Suarez au début des années 20’
Dossier : Santé - Sophrologie : Se sentir bien autrement
Dimanche
MD316/144(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO O6h00
ANTSIRANANA 07h55 08h55
DZAOUDZI 10h05
MD145/317(AT7)
Arrivée Départ
DZAOUDZI 11h05
ANTSIRANANA 12h15 13h15
ANTANANARIVO 15h15

Tous les horaires

250 SOCOGI
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017