Retour haut de page
Route d'Anosiravo et vue du pain de sucre d'Antsiranana
Route d'Anosiravo et vue du pain de sucre d'Antsiranana

Il est des lieux qui font rêver... Nosy Lonjo, le Pain de sucre de la baie de Diego Suarez, est de ceux-là. A la fois proche et inaccessible, protégé par ses légendes et les interdits qui l'entourent, objet de culte et symbole de la ville d'Antsiranana, il est connu du monde entier mais peu de personnes ont eu le droit d'y accéder. Essayons de le découvrir à travers histoire et légendes, science et superstitions...

La mosquée de Tanambao
La mosquée de Tanambao

On serait tenté de dire que l’islam a été présent à Diego Suarez avant même que Diego Suarez existe. En effet, il existe à Madagascar une longue tradition de navigation musulmane dans l’Océan Indien et les fouilles de la Montagne des français attestent de la présence, sans doute épisodique, de marins venus de l’Arabie, des côtes de l’Afrique (et notamment de Zanzibar), ou de celles de l’Inde.

Sortie de la messe le dimanche il y a cent ans à Antsiranana
Sortie de la messe le dimanche il y a cent ans à Antsiranana

Lorsque les français occupent la baie de Diego Suarez, à la suite du Traité franco-malgache de 1885, le petit village d’Antsirane ne possède aucune église. Le premier prêtre à exercer son ministère sera l’aumônier du navire La Dordogne sur lequel se trouvent les premières troupes d’occupation. Mais, malade il sera rapidement remplacé par le Père Berthieu que les catholiques de Diego connaissent bien puisqu’il a été canonisé il y a peu (le 21 octobre 2012) par le Pape Benoît XVI, devenant ainsi le premier saint de Madagascar.

Rue Sadit Carnot, l'école communale il y a cent ans
Rue Sadit Carnot, l'école communale il y a cent ans à Diego Suarez

En cette époque de rentrée des classes, reprenons le long chemin qui a été celui de la naissance et du développement de l'enseignement à Diego Suarez.

L’usine à broyer les quartz de Betsiaka au temps de la splendeur des mines d’Andavakoera
L’usine à broyer les quartz de Betsiaka au temps de la splendeur des mines d’Andavakoera

Nous avons laissé Alphonse Mortages, au comble de la prospérité et de la notoriété, et les mines d’Andavakoera en plein rendement... La fastueuse épopée de l’or du nord allait-elle se poursuivre ? En tous cas, elle allait prendre un tour beaucoup moins romanesque en entrant dans l’ère industrielle.

La tranchée de la mine d’Andavakoera pendant les grandes heures de l’extraction
La tranchée de la mine d’Andavakoera pendant les grandes heures de l’extraction

Mortages était donc passé de la misère à l’opulence, de l’obscurité à la célébrité. Qu’allait-il faire de cette manne que, sur un coup de chance, le destin lui avait apportée ? Il lui fallait d’abord, pour commencer l’exploitation de ses terrains aurifères, monter une société , et pour cela il dut s’associer avec quelqu’un susceptible d’assurer les premiers investissements.

Un groupe d’orpailleurs occupés au broyage du quarts dans les mines de l’Andavakoera
Un groupe d’orpailleurs occupés au broyage du quarts dans les mines de l’Andavakoera

Nous avons vu, dans le précédent numéro de Tribune, comment Alphonse Mortages avait découvert de l’or, à Betsiaka, un peu sur un coup de chance... Que faire de cette fabuleuse découverte?

Une exploitation aurifère à Madagascar au début du XXème siécle
Une exploitation aurifère à Madagascar au début du XXème siécle

« Au pays de l'or », peut-on lire sur toutes les cartes postales d'Ambilobe et de sa région dans le premier quart du vingtième siècle. Et, effectivement, pendant plusieurs années, des tonnes d'or sortirent des entrailles de la terre dans la région d'Ambakirano, redevenue, à l'heure actuelle, une paisible bourgade à 150 kms de Diego Suarez. Et pourtant...

Tirailleurs malgaches dans une tranchée-abri en 1915
Tirailleurs malgaches dans une tranchée-abri en 1915

Le 3 août 1914, l'Allemagne déclarait la guerre à la France et à la Serbie. Mais, dès le 1er août, la France avait déclaré la mobilisation générale. Quelles répercussions ces nouvelles eurent-elles à Madagascar, et principalement sur les militaires malgaches? Allaient-ils devoir partir en Europe?

Tirailleurs malgaches dans une tranchée-abri en 1915
Tirailleurs malgaches dans une tranchée-abri en 1915

Le 3 août 1914, l'Allemagne déclarait la guerre à la France et à la Serbie. Mais, dès le 1er août, la France avait déclaré la mobilisation générale. Quelles répercussions ces nouvelles eurent-elles à Madagascar, et principalement sur les militaires malgaches? Allaient-ils devoir partir en Europe?

Diego Immo

    Météo

  • Dimanche
    26 Fevrier
    Risque d'orage
    Max : °
    Min : 23°
    Vent : (0°) - 0km/h
  • Lundi
    27 Fevrier
    Orage
    Max : 30°
    Min : 22°
    Vent : ESE (108°) - 11km/h
  • Mardi
    28 Fevrier
    Risque d'orage
    Max : 31°
    Min : 23°
    Vent : ESE (115°) - 14km/h
  • Mercredi
    1 Mars
    Orage
    Max : 31°
    Min : 23°
    Vent : SSE (151°) - 13km/h

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

 Recherche commerciaux (H/F)

BRICODIS Antsiranana recherche : Commerciaux (H/F) Expérience exigée Disponibles pour des déplacements dans le Nord CV à déposer au magasin (en...

 A vendre Hyundai H200

Hyundai H200, turbo intercooler, occasion de Belgique, modèle n°1,12 plcs

 Achète télé

neuve ou occasion très bon état payé en Ariary

 Recherche location commerce

bonjour,je suis a la recherche d'un bar a louer avec minimum oune terasse a diego!je me deplace de france sur diego le 12fevrier2017 jusque...

 VENDRE UNE MAISON CITE BTM

Charmante Maison sur un Terrain de 700m2 2chambres avec un grand salon - cuisine équipé 2garages PRIX INTERESSANTS

 PROPRIETE A VENDRE

Magnifique villa sur un Terrain de 20.000 m2 Titré Borné, sis Ankorihely sur la route de Ramena, Vue Pain de Sucre. Prix à discuter

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°178 en PDF
N°178
Semaines du 15 au 28 février 2017
Télécharger
La Une : Finances publiques : Que devient l’argent public ?
Responsabilité numérique : Entre laisser-faire, laisser-aller et punition
Les premières années de Diego Suarez - Faire du tourisme à Diego Suarez au début des années 20’
Dossier : Santé - Sophrologie : Se sentir bien autrement
Dimanche
MD316/144(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO O6h00
ANTSIRANANA 07h55 08h55
DZAOUDZI 10h05
MD145/317(AT7)
Arrivée Départ
DZAOUDZI 11h05
ANTSIRANANA 12h15 13h15
ANTANANARIVO 15h15

Tous les horaires

250 SOCOGI
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017