Retour haut de page
La ville basse vers 1895-96
La ville basse vers 1895-96

Diego Suarez avait connu son heure de gloire : son sort avait été débattu par les plus hautes instances, aussi bien malgaches que françaises ; dans la guerre qui venait de se terminer, elle avait été un enjeu majeur. De Diego Suarez étaient parties les premières troupes rejoignant le corps expéditionnaire ; des milliers de soldats avaient débarqué faisant d’Antsiranana une ville où se pressaient les commerçants voulant profiter des opportunités qu’offrait la garnison, les bateaux animaient sa rade dont les journaux de Paris disaient qu’elle était une des plus belles (sinon la plus belle) du monde. Tout ceci allait disparaître avec la fin de la guerre

Le dernier trimestre de 1894 va voir la fin des efforts diplomatiques pour éviter la guerre entre la France et Madagascar. L’ultimatum français signifié par le représentant de la France Le Myre de Vilers étant resté sans réponse, l’année s’achève par la déclaration de guerre

Charles Marie Le Myre de Vilers (1833 - 1918) Résident général de Madagascar
Charles Marie Le Myre de Vilers (1833 - 1918) Résident général de Madagascar

Le premier semestre de 1894 a été marqué, à Diego Suarez, par une montée des tensions entre le Territoire (sous domination française) de Diego Suarez et le gouvernement malgache de la forteresse d’Ambohimarina, fidèle à la reine. Ces tensions vont s’aggraver au fur et à mesure que le gouvernement central de Tananarive et la France durciront leur position réciproque

La détérioration des rapports franco-malgaches

Le traité de 1885 qui accordait entre autres le territoire de Diego Suarez à la France n’avait jamais été vraiment accepté par les deux parties en présence. Dès le début de 1894, les rapports entre les deux gouvernement se détériorèrent gravement. En octobre 1894, le représentant de la France, Le Myre de Vilers présenta au Premier Ministre malgache Rainilaiarivony un additif au Traité de 1885 qui établissait en fait le protectorat de la France sur la totalité de Madagascar ; puis, le 20 octobre, il adressa un ultimatum au gouvernement malgache. Faute d’un accord, Le Myre de Vilers quittait Tananarive le 27 octobre. Les relations étaient définitivement rompues. Comme le dirent les observateurs de l’époque « la parole était aux canons ».

Enrôlements à La Réunion en 1895
Enrôlements à La Réunion en 1895

Très rapidement après la rupture des relations diplomatiques, une expédition militaire est organisée par la France qui commence ses opérations dès le mois de décembre 1894

Dès que le gouvernement français eut donné son accord à une expédition militaire sur Madagascar, le 8 décembre 1894,l’aviso Le Papin, posté à Maurice partit pour Tamatave où il arriva le 11 décembre. Le 12 décembre, le commandant Bienaimé prit possession du port de l’Est, aidé de 3 compagnies d’infanterie de marine de la garnison de La Réunion, arrivées le 3 décembre sur le Peï-Ho. Sitôt la nouvelle de la prise de Tamatave arrivée à Diego Suarez, les Français avaient attaqué les postes occupés par les Hovas dans les environs d’Antsirane.

Le port de Diego Suarez après le cyclone du 5 février 1894 : le navire l’Eure est échoué
Le port de Diego Suarez après le cyclone du 5 février 1894 : le navire l’Eure est échoué

L’année 1893 avait vu Diego Suarez se développer sur le plan de l’urbanisme et des communications mais beaucoup restait à faire, dans un contexte politique de plus en plus lourd de menaces

Le service de la baie d'Antsiranana
Le service de la baie d'Antsiranana

En même temps que la population s’accroît, les structures administratives, culturelles et sociales de Diego Suarez vont connaître, à partir de 1892, un essor important, qui va améliorer la vie quotidienne des habitants d’Antsirane. Mais beaucoup reste encore à faire...

La vile basse et le quartier militaire en 1893
La vile basse et le quartier militaire en 1893

Alors que les tensions se multiplient entre les français de Diego Suarez et les merina du fort d’Ambohimarina, la population et les activités de Diégo ne cessent de croître et les voyageurs s’étonnent de la transformation du petit village de 1885 en une ville de plusieurs milliers d’habitants

Les fameuses «echelles» d’Ambohimarina - Gravure parue dans l’Illustration en août 1890
Les fameuses «echelles» d’Ambohimarina - Gravure parue dans l’Illustration en août 1890

Entre la fin de 1891 et 1893 les tensions vont se multiplier, à Diego Suarez, entre les français et les malgaches de la forteresse d’Ambohimarina mais aussi, plus largement, entre la France et l’Angleterre engagées dans une rivalité militaire et commerciale dans laquelle Diego Suarez jouera un rôle important

Tensions franco-merina : « l’affaire des échelles»

Sur le plan intérieur, l’intransigeance du gouverneur Froger et le remplacement du vieux gouverneur de la place forte d’Ambohimarina par le gouverneur Ratovelo, moins conciliant que son prédécesseur, allait amener un incident qui fit grand bruit à Madagascar et en France. Ce que l’on a appelé «l’affaire des échelles» fit la «une» des journaux français. Voyons le récit qu’en donne le Gil Blas :
« On sait que la fête du Bain de la Reine est en quelque sorte la fête nationale des hovas et qu’il est d’usage, maintenant, que les fonctionnaires français de Madagascar assistent aux cérémonies auxquelles elle donne lieu.

La « Graineterie Française » à Antongombato
La « Graineterie Française » à Antongombato

Si les relations avec l’extérieur s’améliorent, l’activité économique de Diego Suarez reste encore à l’état embryonnaire et l’avenir de la nouvelle colonie n’est pas encore nettement dessiné: si certains veulent y voir un pôle de colonisation, d’autres lui prédisent plutôt un rôle militaire dans la mer des Indes

Le nouveau quartier d'Antsiranana en 1890
Le nouveau quartier d'Antsiranana en 1890

La rivalité entre autorité civile et autorité militaire n’a pas toujours rendu les choses faciles à Diego Suarez pendant les premières années de la présence française... A partir de 1890, cependant, la légitimité du gouverneur Froger va être renforcée ce qui permettra la réorganisation et le développement des « Etablissements français » de Diego Suarez

Diego Immo

    Météo

  • Dimanche
    26 Fevrier
    Risque d'orage
    Max : °
    Min : 23°
    Vent : (0°) - 0km/h
  • Lundi
    27 Fevrier
    Orage
    Max : 30°
    Min : 22°
    Vent : ESE (108°) - 11km/h
  • Mardi
    28 Fevrier
    Risque d'orage
    Max : 31°
    Min : 23°
    Vent : ESE (115°) - 14km/h
  • Mercredi
    1 Mars
    Orage
    Max : 31°
    Min : 23°
    Vent : SSE (151°) - 13km/h

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

 Recherche commerciaux (H/F)

BRICODIS Antsiranana recherche : Commerciaux (H/F) Expérience exigée Disponibles pour des déplacements dans le Nord CV à déposer au magasin (en...

 A vendre Hyundai H200

Hyundai H200, turbo intercooler, occasion de Belgique, modèle n°1,12 plcs

 Achète télé

neuve ou occasion très bon état payé en Ariary

 Recherche location commerce

bonjour,je suis a la recherche d'un bar a louer avec minimum oune terasse a diego!je me deplace de france sur diego le 12fevrier2017 jusque...

 VENDRE UNE MAISON CITE BTM

Charmante Maison sur un Terrain de 700m2 2chambres avec un grand salon - cuisine équipé 2garages PRIX INTERESSANTS

 PROPRIETE A VENDRE

Magnifique villa sur un Terrain de 20.000 m2 Titré Borné, sis Ankorihely sur la route de Ramena, Vue Pain de Sucre. Prix à discuter

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°178 en PDF
N°178
Semaines du 15 au 28 février 2017
Télécharger
La Une : Finances publiques : Que devient l’argent public ?
Responsabilité numérique : Entre laisser-faire, laisser-aller et punition
Les premières années de Diego Suarez - Faire du tourisme à Diego Suarez au début des années 20’
Dossier : Santé - Sophrologie : Se sentir bien autrement
Dimanche
MD316/144(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO O6h00
ANTSIRANANA 07h55 08h55
DZAOUDZI 10h05
MD145/317(AT7)
Arrivée Départ
DZAOUDZI 11h05
ANTSIRANANA 12h15 13h15
ANTANANARIVO 15h15

Tous les horaires

250 SOCOGI
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017