Retour haut de page

L’année 1898 finit mieux que ce qu’elle a commencé : l’insurrection du Nord-Ouest est terminée, les récoltes sont bonnes, les deux compagnies salinières ont commencé à produire et les travaux publics continuent

Pont sur la Rivière des Caïmans sur la route d’Anamakia
Pont sur la Rivière des Caïmans sur la route d’Anamakia

Les années qui suivent la fin de la guerre de 1895 sont difficiles pour Diego Suarezet sa région, d’une part en raison des problèmes économiques, d’autre part en raison des troubles qui ont éclaté dans le Nord. Cependant, certaines rumeurs laissent espérer une reprise de l’activité pour le port de Diego Suarez

Les guerriers du nord
Les guerriers du nord

Les années qui suivent la fin de la guerre de 1895 sont difficiles pour Diego Suarezet sa région, d’une part en raison des problèmes économiques, d’autre part en raison des troubles qui ont éclaté dans le Nord. Cependant, certaines rumeurs laissent espérer une reprise de l’activité pour le port de Diego Suarez

L’enlèvement de la reine Ranavalona III en 1897. La reine et son escorte sur la route entre Tananarive et Tamatave
L’enlèvement de la reine Ranavalona III en 1897. La reine et son escorte sur la route entre Tananarive et Tamatave

C’est ce qu’exprime le député Louis Brunet dans le cri d’alarme qu’il pousse à l’Assemblée Nationale française le 23 mars 1897 : « Aujourd’hui, Diego Suarez n’est plus rien! »

La ville basse vers 1895-96
La ville basse vers 1895-96

Diego Suarez avait connu son heure de gloire : son sort avait été débattu par les plus hautes instances, aussi bien malgaches que françaises ; dans la guerre qui venait de se terminer, elle avait été un enjeu majeur. De Diego Suarez étaient parties les premières troupes rejoignant le corps expéditionnaire ; des milliers de soldats avaient débarqué faisant d’Antsiranana une ville où se pressaient les commerçants voulant profiter des opportunités qu’offrait la garnison, les bateaux animaient sa rade dont les journaux de Paris disaient qu’elle était une des plus belles (sinon la plus belle) du monde. Tout ceci allait disparaître avec la fin de la guerre

Le dernier trimestre de 1894 va voir la fin des efforts diplomatiques pour éviter la guerre entre la France et Madagascar. L’ultimatum français signifié par le représentant de la France Le Myre de Vilers étant resté sans réponse, l’année s’achève par la déclaration de guerre

Charles Marie Le Myre de Vilers (1833 - 1918) Résident général de Madagascar
Charles Marie Le Myre de Vilers (1833 - 1918) Résident général de Madagascar

Le premier semestre de 1894 a été marqué, à Diego Suarez, par une montée des tensions entre le Territoire (sous domination française) de Diego Suarez et le gouvernement malgache de la forteresse d’Ambohimarina, fidèle à la reine. Ces tensions vont s’aggraver au fur et à mesure que le gouvernement central de Tananarive et la France durciront leur position réciproque

La détérioration des rapports franco-malgaches

Le traité de 1885 qui accordait entre autres le territoire de Diego Suarez à la France n’avait jamais été vraiment accepté par les deux parties en présence. Dès le début de 1894, les rapports entre les deux gouvernement se détériorèrent gravement. En octobre 1894, le représentant de la France, Le Myre de Vilers présenta au Premier Ministre malgache Rainilaiarivony un additif au Traité de 1885 qui établissait en fait le protectorat de la France sur la totalité de Madagascar ; puis, le 20 octobre, il adressa un ultimatum au gouvernement malgache. Faute d’un accord, Le Myre de Vilers quittait Tananarive le 27 octobre. Les relations étaient définitivement rompues. Comme le dirent les observateurs de l’époque « la parole était aux canons ».

Enrôlements à La Réunion en 1895
Enrôlements à La Réunion en 1895

Très rapidement après la rupture des relations diplomatiques, une expédition militaire est organisée par la France qui commence ses opérations dès le mois de décembre 1894

Dès que le gouvernement français eut donné son accord à une expédition militaire sur Madagascar, le 8 décembre 1894,l’aviso Le Papin, posté à Maurice partit pour Tamatave où il arriva le 11 décembre. Le 12 décembre, le commandant Bienaimé prit possession du port de l’Est, aidé de 3 compagnies d’infanterie de marine de la garnison de La Réunion, arrivées le 3 décembre sur le Peï-Ho. Sitôt la nouvelle de la prise de Tamatave arrivée à Diego Suarez, les Français avaient attaqué les postes occupés par les Hovas dans les environs d’Antsirane.

Le port de Diego Suarez après le cyclone du 5 février 1894 : le navire l’Eure est échoué
Le port de Diego Suarez après le cyclone du 5 février 1894 : le navire l’Eure est échoué

L’année 1893 avait vu Diego Suarez se développer sur le plan de l’urbanisme et des communications mais beaucoup restait à faire, dans un contexte politique de plus en plus lourd de menaces

Le service de la baie d'Antsiranana
Le service de la baie d'Antsiranana

En même temps que la population s’accroît, les structures administratives, culturelles et sociales de Diego Suarez vont connaître, à partir de 1892, un essor important, qui va améliorer la vie quotidienne des habitants d’Antsirane. Mais beaucoup reste encore à faire...

Diego Immo

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°182 en PDF
N°182
Semaines du 12 au 25 avril 2017
Télécharger
La Une : Gendarmerie nationale DIANA : Restaurer la confiance pour endiguer la vindicte populaire
Le syndicalisme n’est pas qu’un mouvement de revendications
Les premières années de Diego Suarez - 1925-1930 : Diego Suarez, capitale de la contestation coloniale
Dossier : Athlétisme : « Nous pouvons faire mieux avec des soutiens financiers »
Samedi
MD316/317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 13h15
ANTSIRANANA 15h10 15h45
ANTANANARIVO 17h45

Tous les horaires

La Vahinée
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017