Retour haut de page
Diego Suarez, - Forêt d'Ambre, - Rivière
Diego Suarez, - Forêt d'Ambre, - Rivière

Poursuivons, avec le Dr Poisson, ancien vétérinaire à Diego-Suarez, notre visite, il y a près de cent ans, du nord de Madagascar. Cet article, publié, dans le Bulletin économique de 1922, prodiguait des conseils (documentés) aux touristes de l’époque. Les Antsiranais d’aujourd’hui y trouveront –outre une description de la ville au début du XXe siècle – une liste des excursions à faire et des sites à visiter, de nature à intéresser les touristes actuels

Diego Suarez - le service de la baie
Diego Suarez - le service de la baie

Pour une fois je m’effacerai derrière un confrère, ancien vétérinaire à Diego-Suarez, le Docteur Poisson, qui a publié, dans le Bulletin économique de 1922, ces conseils (documentés) aux touristes de l’époque. Les Antsiranais d’aujourd’hui y trouveront –outre une description de la ville au début du XXe siècle – une liste des sites à visiter qui sont encore de nature à intéresser les touristes d’aujourd’hui.

Les bureaux de la Société de Conserveries Alimentaires de la Montagne d'Ambre (SCAMA) dans les années 20'
Les bureaux de la Société de Conserveries Alimentaires de la Montagne d'Ambre (SCAMA) dans les années 20'

Les « notables » de Diego-Suarez ont toujours minimisé l’importance de la peste, essentiellement pour des motifs économiques : ils combattaient le cordon sanitaire qui isolait Diego et craignaient les inévitables retombées de l’épidémie sur le commerce de la région. La vie a donc continué, comme si de rien n’était, dans la ville de Diego. En 1920, quand commence l’épidémie de peste quel est le « visage » de la province de Diégo-Suarez ?

Carte de voeux « Une pensée de Diego Suarez »
Carte de voeux « Une pensée de Diego Suarez »

Nous avons décidé d’interrompre, dans ce numéro qui paraît à l’aube de 2017, l’histoire des heurs et malheurs de notre bonne ville autrefois nommée Antsirane, puis Diego-Suarez et enfin Antsiranana. D’autant plus que les années dont nous contions la chronique n’étaient pas très gaies : la guerre, la grippe espagnole puis la peste… Rien qui incite beaucoup à l’optimisme et qui soit en accord avec les légitimes vœux de bonheur de tout un chacun au seuil d’une nouvelle année. Nous faisons donc une pause provisoire dans le récit des évènements d’autrefois pour aller voir de plus près ce que l’on souhaitait aux Antsiranais du début du XXe siècle.

Une rue dans la Ville Basse à Diego Suarez au début des années '20
Une rue dans la Ville Basse à Diego Suarez au début des années '20

La vie reprend à Diego Suarez après la guerre et la terrible épidémie de grippe espagnole. Mais la ville n’en a pas fini avec les malheurs et les problèmes…

Le Madonna par grosse mer
Le Madonna par grosse mer

1919 : La guerre est finie…Les survivants rentrent du front. Mais, avec eux, débarque un autre danger : la tristement fameuse grippe espagnole qui sera plus meurtrière dans le monde que la première guerre mondiale

Enterrement d'un poilu à Diego Suarez
Enterrement d'un poilu à Diego Suarez

Diego Suarez est loin du théâtre des opérations mais les Antsiranais, comme tous les habitants de Madagascar sont concernés… Ils voient arriver et partir les contingents de militaires ; dans la population civile certains sont appelés, d’autres – qui ne sont pas mobilisables- s’engagent volontairement ; d’autres encore ont été dispensés de leurs obligations militaires parce qu’ils participent d’une façon ou d’une autre, à l’effort de guerre. Et il faut bien que la vie continue…

Tirailleurs sénégalais à Diego Suarez
Tirailleurs sénégalais à Diego Suarez

Le 3 août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la France. Le 5 août, le Gouverneur Général de Madagascar, Albert Picquié, adresse une « Proclamation aux habitants » et mobilise « toutes les forces militaires de Madagascar ». Et pourtant, ce qui a été la principale base militaire de Madagascar, Diego Suarez, ne jouera qu’un rôle secondaire dans le terrible conflit qui commence et qui durera quatre ans…

La pauvre ville d’Antsirane, avec ses maisons broyées, ses toits écrasés, déchirés, paraît avoir subi un long bombardement
« La pauvre ville d’Antsirane, avec ses maisons broyées, ses toits écrasés, déchirés, paraît avoir subi un long bombardement »

Les espoirs mirifiques qu’avait fait naître, à Diego Suarez, la découverte de l’or d’Andavakoera, furent suivis par une cascade de désillusions : les filons commençaient à se tarir, les travaux du bassin de radoub traînaient, la délinquance ne baissait pas, le nouveau gouverneur général était aussi décevant que le précédent, l’économie peinait à démarrer et – pour couronner le tout –un cyclone s’abattit sur la région. Bref, les années 1912 – 1913 furent, dans l’ensemble des années moroses pour la population antsiranaise !

Construit en 1910, l’Hôtel des Mines est le symbole de la réussite d’Alphonse Mortages. Il devint rapidement le plus bel hôtel de Madagascar
Construit en 1910, l’Hôtel des Mines est le symbole de la réussite d’Alphonse Mortages. Il devint rapidement le plus bel hôtel de Madagascar

La fabuleuse découverte de l’or d’Andavakoera par Alphonse Mortages, en 1907, se produit à un moment où les perspectives économiques de Diego Suarez sont plutôt moroses après la fin des travaux du Point d’Appui de la flotte. Mais la fièvre de l’or qui s’empare de la province du Nord permettra-t-elle le rebond attendu ? Beaucoup l’espèrent et, en 1911 « La dépêche coloniale illustrée » titrera « L’or, moteur du développement »

Diego Immo

    Météo

  • Jeudi
    23 Mars
    Clair
    Max : 32°
    Min : 23°
    Vent : ESE (123°) - 19km/h
  • Vendredi
    24 Mars
    Orage
    Max : 31°
    Min : 23°
    Vent : SE (135°) - 16km/h
  • Samedi
    25 Mars
    Risque d'orage
    Max : 32°
    Min : 22°
    Vent : SSE (160°) - 11km/h
  • Dimanche
    26 Mars
    Risque d'orage
    Max : 33°
    Min : 23°
    Vent : SSE (151°) - 6km/h

Les Petites Annonces

PetitesAnnonces-DiegoSuarez.com
Le Site d'Annonces Gratuites du Nord de Madagascar

 Recherche commerciaux (H/F)

BRICODIS Antsiranana recherche : Commerciaux (H/F) Expérience exigée Disponibles pour des déplacements dans le Nord CV à déposer au magasin (en...

 A vendre Hyundai H200

Hyundai H200, turbo intercooler, occasion de Belgique, modèle n°1,12 plcs

 Achète télé

neuve ou occasion très bon état payé en Ariary

 Recherche location commerce

bonjour,je suis a la recherche d'un bar a louer avec minimum oune terasse a diego!je me deplace de france sur diego le 12fevrier2017 jusque...

AV 4x4 Sportero L200

Pick-up mitsubishi l200 sportero

  • couleur blanche modèle 2005
  • première mise en circulation 2006
  • 131786km
  • visible à Diego Suarez

10000 euros

tel: 032 66 651 75

La Tribune de Diego en PDF

Télécharger La Tribune de Diego N°180 en PDF
N°180
Semaines du 15 au 28 mars 2017
Télécharger
La Une : Cyclone Enawo : Un bilan très lourd en raison du manque d’anticipation
Bonne gouvernance : L’insuffisance de la rémunération des élus ne justifie pas l’inefficacité
Les premières années de Diego Suarez - Faire du tourisme à Diego Suarez au début des années 20’ (3)
Dossier : Sport au féminin : Ces sportives qui portent hauts les couleurs de la Grande île
Jeudi
MD316/2317(AT7)
Arrivée Départ
ANTANANARIVO 05h30
ANTSIRANANA 07h25 08h00
ANTANANARIVO 10h00
MD195/2316/317(AT7)
Arrivée Départ
REUNION 14h25
NOSY BE 15h10 16h10
ANTSIRANANA 16h45 17h20
ANTANANARIVO 19h20

Tous les horaires

250 SOCOGI
Cyber Diego Com
Normada.com, le site de référence du Nord de Madagascar
Office Régional du Tourisme de Diego Suarez
Agence de Presse de l'Océan Indien
 
© Cyber Diego Com 2005 - 2017